Que faut-il savoir avant de se lancer en Freelance ?

  • par
Devenir freelance

Depuis ces derniers temps, pas mal de gens commencent à se lancer en freelance.

En France, les statistiques affichent un chiffre d’environ 3 millions de travailleurs indépendants.

En effet, si beaucoup s’y lance c’est qu’il y a sûrement plusieurs avantages.

Que faudrait-il alors savoir si l’on veut devenir freelance ?

Quelles premières actions à mettre en place pour se lancer en Freelance ?

Pour éviter les erreurs dès le début, il vaut mieux se fixer les bonnes pratiques.

En commençant sa carrière de freelance, il faut déjà délimiter ses compétences et son champ d’action.

Avoir une spécialité

De peur de ne pas avoir de client, les débutants en freelance proposent plusieurs services.

Pourtant, des témoignages des freelances en activité disent que c’est vraiment différent quand on se spécialise.

Le client est plus attiré par un professionnel dans un domaine bien spécifique.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur les meilleurs métiers à distance !

Comment construire une bonne image de freelance ?

Des moyens cruciaux peuvent déterminer l’image d’un freelance :

  • Il faut créer un site web pour présenter sa petite entreprise
  • Créer des comptes de réseaux sociaux professionnels (linkedin, twitter)

Quel statut devrait-on choisir ?

Pour devenir freelance, le statut est un des fondamentaux à avoir.

Créer un statut permettra de légaliser l’activité, d’attirer les clients sérieux (avec un contrat clair) et de pouvoir prétendre à un salaire convenable.

En ce qui concerne le travail, le statut le mieux adapté serait celui de micro-entrepreneur.

Cela est dû à la taille de l’activité et elle présente aussi plusieurs avantages qui sont :

  • La constitution de dossier en ligne. Cela évite les aléas de l’administration.
  • Une TVA non applicable
  • Une charge plus allégée par rapport aux autres statuts
  • La facilité de gestion comptable. Donc, pas besoin de prendre un comptable

Comment exploiter au maximum le côté financier en se lançant en freelance ?

Pour devenir freelance et être productif, c’est un peu difficile au début.

Le but étant de ne pas cumuler des pertes, il faut savoir se protéger financièrement.

Prétendre à un prix adéquat

Le but ici est ni de surestimer ni sous-estimer ses compétences.

Des fois, il faut savoir refuser des contrats si les tarifs sont trop bas.

Cela, par rapport aux charges et ses compétences en tant que freelance.

Signer un contrat et demander un acompte

Pour devenir un vrai travailleur en freelance, il faut être capable de demander un contrat signé par les deux partis.

Ce contrat garantit la qualité de travail d’un des partis et l’engagement de paiement de l’autre partie.

Il ne faut aussi pas hésiter à demander un acompte.

Prévoir les risques financiers

Celui qui travaille en tant que freelance devra au préalable avoir un fond de caisse.

C’est ce qui lui permet de prévenir les saisons faibles (sans client, baisse de commande).

Comment se lancer et durer en freelance ?

Comme toute entreprise il faudra faire valoir la sienne qui est en freelance.

Les astuces sont alors :

  • De parler de ses services aux entourages
  • D’entretenir de bonnes relations professionnelles (ancien patron, collègue)
  • Cibler de nouveaux clients. Sans le savoir, les autres Freelancer sur les sites ou sur la ville cherchent peut-être une collaboration.

À bientôt sur Rank-hits.com !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *